Err

Quoi de neuf

N'hésitez pas à me faire part de vos remarques, tant sur le site que sur les nouveautés, 
Si je peux améliorer ce sera avec grand plaisir.
  
Afin de vous satisfaire au mieux, Racine d'Ardennes a ajouté l'application Mondial Relay, qui peut vous permettre de réduire les frais de port
Désormais vous pouvez également régler vos achats en 4 fois sans frais via paypal
 
Les frais postaux ont augmenté en janvier, Racine d'Ardennes pense à ses clients et n'a pas répercuté cette hausse 
-- 
 
Plus de 3 800 références à votre disposition
Sur RACINE D'ARDENNES
 
  Visitez aussi notre page Facebook , vous y trouverez des nouvelles de nos Ardennes 
 

Racine d'Ardennes est disponible directement sur votre mobile 
 
Racine d'Ardennes vous présente ses dernières nouveautés, la collection privée avec plus de 1700 articles s'est encore enrichie avec entr'autres : "D'anciens numéros des Annales Sedanaises"  "Les Ardennes et les Ardennais à travers les siècles" "Saint Hubert" de Willy Lassance,  "Les Quatre Fils Aymon" de Jean Louis Duvivier de Fortemps, "Le Dijonval et la draperie sedanaise",  "Douze légendes merveilleuses du pays d'Ardenne" de Jules Mazé, édition de 1899, "Les mots en liberté de Jean Claude Mahy" par Bruno Pia,  "L'almanach de l'Ardennais 2011"  "Les Ardennes" reprint 1860, "Des mots d'amour sur du papier de verre" de Jean Claude Mahy et Bruno Pia, "Guide de l'Ardenne" de H. Pulles,  " Guimauve et gingembre " De Delaplace, Mahy, Pia, "Bastogne 44" par J de Launay" Charleville Mézières La place Ducale et la ville de Charles de Gonzague" " Un sieur Rimbaud se disant négociant " d'Alain Borer,  " La vallée de la Meuse et ses légendes" de Georges Villechet (édition originale de 1896), "Champignons de Champagne Ardennes au fil des saisons" de Serge Hureaux,  "Fantaisies de la langue française " de Gustave Gobert, "Gespunsart" de l'Abbé Péchenart réédition, "Tilly Van Laant de Louis Charpentier et Coline de Jean Rogissart"" Furet d'Ardenne" de Mahy-Peresson,   "L'almanach des Ardennes coquin" d'Yves Kretzmeyer, " Recettes , fêtes, coutumes ... des bords de Meuse " de Lise Bésème Pia, "Le chemin du curé" de Max Vilain,  "Revin, Fumay et Fépin " de Jean Garand,  "Histoire de la mutualité dans les Ardennes " de Jérémy Dupuy,  "L'almanach des Ardennes gargantuesque" d'Yves Kretzmeyer ... " La rafle du 20 septembre 1943 à Vendresse et Omicourt" de Marie France Barbe,  "Les fils des frontaliers" de Georges Perpète,  "Portraits de révolutionnaires ardennais" de Michel Benoit, "Métallurgie Ardennaise " de René Colinet, "Oligo et le mystère des ardoisières" de Céline Menoncin , "La Meuse en colère" de Jean Florent Kembakou ,  "Gesly terre maudite" de Jean Pol Cordier,  "Les chroniques de l'Ardenne et des Woepvres" de M. Jeantin, édition de 1851/1852, " Les marches de l'Ardenne et de Woëpvres " de M. Jeantin édition de 1853,  " Musée Féminin des femmes célèbres " de Narcisse Blanpain , rare édition de 1878  "Des animaux sauvages et domestiques de Champagne Ardenne nous parlent" de Claude Debieuvre et Jean Pol Cordier, "Après la bataille : la bataille des Ardennes" " Géographie des Ardennes" d'Adolphe Joanne , " Dictionnaire historique des communes de l'arrondissement de Sedan " d'Hannedouche, "La journée de Sedan" du Général Ducrot, "Par dessus la Meuse , comment fut forcé le passage à Monthermé " de Heinz Maassen,  "Atlas des mammifères sauvages de Champagne Ardenne" de la LPO Champagne Ardenne, "La Ferté ne répond plus" , "La bataille des Ardennes " de Michel Herubel,  "Cartophilie du canton de Raucourt" , plus de 300 cartes postales à découvrir, " Des chansons dans la brume" poèmes de guerre par Marcel Caruel , " Les Combats du Mont Dieu " de Gérard Giuliano " Sedan mai 40 " de Claude Gounelle,  " Le sanglier des Ardennes " d'Elzear Blaze, " En Thiérache : Contes et récits du temps perdu " d'Alfred Rocoulet, édition de 1955 " Entre Aisne et Meuse ... et au-delà " de Suzanne Briet,  "La nuit du passage " de Philippe Bradfer, "Cartes postales aériennes de Champagne Ardenne " De Bernard Lambot, " Les animaux et l'histoire d'un village gaulois " Acy Romance de Patrice Méniel, " L'habitat gaulois le site protohistorique d'Acy Romance " de Bernard Lambot, " Les voix du passé " de Jean Colin, " Guillaume de Machault " par Armand Machabey, " L'association agricole dans les Ardennes " Thèse d'Albert Meunier, " Charleville .. . au fil de la marionnette " de Bernard Chopplet et Pierre Huard, " Sangliers,ces chasses de nos terroirs " "Produits du terroir et recettes traditionnelles " Champagne Ardenne, " Buchenwald " poèmes de Léon Leloir " La grande guerre à Vouziers et dans le Vouzinois " " L'Aisne en Vouzinois " " L'artisanat en Argonne " " Les Argonnais et leur histoire " PAE du collège de Vouziers, " Bilder aus der Champagne und von der Aisne " photos prises par l'Armée allemande en 1916, , " Monographies agricoles départementales : les Ardennes " de 1959, " Almanach des Ardennais 2003 "  Etudes de géographie locale : les communications : Routes et voies ferrées- PTT " 1934 " Légendes des villages de Thiérache " tome 1 à 4, de Verschaeren, " Bibliothèque de l'école des chartes : les manuscrits de l'ancienne Chartreuse du Mont Dieu " " Histoire de Nouzonville " de Gérald Dardart, " Du couteau " instrument et symbole, de Jean Tanazacq, " La bataille de Rethel " de Robert Marcy, " Patrimoine industriel des Ardennes " , " Les armées à Givet sous l' Empire " de Pierre Dereu,  " 150 ans de vie givetoise" de Pierre Hubert,  " Histoire du gentil Seigneur de Bayart " , " Mouzon d'hier et d'aujourd'hui de 1900 à 1930 " " Hervé Tonglet sculpteur " " 110 eme anniversaire du collège et du Lycée Chanzy " de Charleville Mézières , " Article 75 " de Philippe Lecler, " Les ardoisières de l'Ardenne " de Léon Voisin ,   " Les hauts de Rièzes " de Jean Rogissart de 1945 " Histoires et légendes " d'Henri Dacremont, " Les vallées de la Meuse et de la Semoy à la belle époque " de François Guerin " La Grandville " de Catherine Renel, " Les bonheurs simples " de Roberte et Robert Bucheler, " La Horgne 15 mai 1940 " " Un village des Ardennes " de Gustave Gobert, " Les sangliers " premier ouvrage de Hubert Juin,  " Macajotte " de Jean Rogissart, "S edan Chronique d'une guerre perdue" de Remy, " Combat en Ardenne " de Jean Pol Cordier, " Le peintre JB Couvelet et son temps " d'Emile Baudson, " L'abbattiale de Mouzon " de François Souchal, " Les combats de Stonne-Tannay-Oches-Sommauthe du 14 mai au 11 juin 1940 " " Matot Braine 1931 ", " Matot Braine 1922.1923 " , " Les Genêts d'Ardennes " partition musicale, poème d'Henri Dacremont, Musique d'Ernest Létrange, partition musicale " L'Entre Sambre et Meuse " , 230 dessins commentés de M. Depelsenaire" Histoire d'une vallée :La Lienne en Haute-Ardenne " de Charles Leestmans , " Un grand Ardennais : François Sommer 1904-1973", " René Visse " de Didier Bigorgne, " Ardwen , histoire d'Ardennais " de Daniel Guérin, " Sedan durant la guerre de 1914 à 1918 " " Souvenirs sedanais " d'Henry Rouy, "" Ailleurs en Ardenne, récits de la terre et de la nuit " de Jean Mergeai, " Les premiers siècles de Sedan depuis les débuts jusqu'en 1440 " du Dr Antoine Lapierre , " Les Quatre Fils Aymon ou le destin français " de Roger Tebib,"La poussée démographique française et la main d'oeuvre frontalière dans les régions de Givet et de la Basse Semois " de Guy Sereet,  " Le Val d'Amblève " de Marcellin La Garde, " Le moyen de parvenir à Villers Cernay " d'A. Philippoteaux, " Contreuve, Cheppes, Bourcq, Mars sous Bourcq "  du Dr Marquet, " Eglises des Ardennes " de Raphaël Huertas, " Calendrier poétique pour l'Ardenne " d'André Payer , " Eglise Saint Didier d'Asfeld " "Vie d'un village de France" monographie de Viel Saint Remy de Jean Jacques Leroux " Les Quatre Fils Aymon " d'H. Berthaut, " Jean Baptiste Clément " de Didier Bigorgne, " Les monuments aux morts des Ardennes " de Denis Barbier , " Rencontre de René Barbette ferronnier d'art ardennais " de Roger Taillardant, " Mémorial du collège Notre Dame de Rethel " " Quand nous étions jeunes ... " de Charles Leleux, " Histoire de Mogues " de Guy et Monique Débandé , "Catalogue raisonné et descriptif des plantes vascullaires du département des Ardennes " d'Albert Athanse Callay, " Introduction à l'étude de la pierre de Stonne " de Léon Voisin, " La ligne rouge " de Roger Taillardant, " De Draize à Tournes en passant par la prison Carnot de Charleville : rencontres avec des figures de la Résistance " de Marie France Barbe et Sylvie Laverdine, " En Ardenne " d'Alain Bertrand et Jean Pierre Ruelle " ,  " P. Fabien Darcq " de Bonaventure Fieullien, " Bertha Galeron de Calonne " de René Galichet, " Cartophilie de Vendresse à Douzy en passant par le canton de Raucourt " "Études d'histoire" d'Arthur Chuquet 1905, " La vie sous l'Occupation " d'Hervé Chabaud, " Sedan sous la Première Révolution " théâtre Le Cercle Pierre Bayle, " Une bataille oubliée : bataille de Stonne, Le Mont-Dieu, Tannay 14-25 mai 1940 " de l'Association Ardennes 1940 , " Un siècle turbulent entre Liège et Sedan avec les Sangliers des Ardenne s " de G. Ninane, " La forêt des Ardennes " d'Albert meyrac, édition originale de 1896, "Le Président à mal au ventre " écrit par les élèves de l'école de Rancennes "Le secret d'Adrien " de Roland Marlet," La vérité sur l'affaire Corap " de Paul Allard, " Derniers reflets " d'Henry Drapier, " Carnet de route du 91éme de ligne " par Marcel C..., caporal de la 6ème compagnie, " De Sedan à Sedan " d'André Bourachot , " Histoire de la guerre de 1870-71 " d'A. Girard, , " Un bel héritage " de Pierre Durand, " Monographie de Jonval " par L. Alexandre 1899, " Feuilles éparses " de Jean Noëly, "L'ardenne "guide du touriste et du cycliste de 1895",Turenne " par le Gl Weygand, rare édition de 1930 sur papier pur fil numéroté, " Almanach illustré du Petit Ardennais politique littéraire, administratif, Agricole et Commercial " de 1893 et ​​1895 " " La petite route du col " d'Yves Leclair, " Hymnes et ballades " de Georges Bouillon,  " Lumière bleue, journal de la guerre " de Charles Braibant, " L'enfant jeté aux bêtes " de Jean Paul Vaillant, édition de 1935 " " Adresse à la Convention, Mézières 18 juin 1793 " de N. Goffart, "300 châteaux et maisons fortes " d'André Meunier, "La revue de Nonore " par Jules Rousseau, " La vie quotidienne dans Sedan : Petite Genève 1560.1642 " de Pierre Congar , " Cartoscopie de Sedan " de Gérard Blondeau, " Le livre pour la France " une des premières publications de Jean Paul Vaillant en 1924 , " Le Maréchal Foch " de G Weygand , édition originale de 1929 sur papier d'Arches  " Vallée de la Meuse et de la Semoy et Champ de bataille de Sedan " de René Lemaire, " La renaissance des ruines " de Paul Léon, " Aus dem Besetzten Frankreich "Photos de villes occupées vers 1916 " Le bras reliquaire de Mairy" d'A. Bretagne et H. Vincent, " Bouillon et son château dans l'histoire " de Marcel Leroy, " Rimbaud au Harrar " de Monique Garrigue-Guyonnaud, exemplaire limité à 200 exemplaires tous hors commerce, " Saint Hubert en Ardenne " de l'Abbé P. Chalon, " Saint Hubert d'Ardenne sa vie, l'abbaye et sa basilique  " de M. Dessoy et F. Bourgeois, " Cinquantenaire du Lycée Sévigné " , " Des animaux et sauvages domestiques de Champagne-Ardenne nous parlons " de Claude Debieuvre et Jean Pol Cordier , " Souvenirs sedanais " d'Henry Rouy," Au GQG allemand " d'Henri Domelier "La cense aux Rougnes " de Jean Rogissart , " Mémoire sur Mézières s , 1766 le 31 octobre " " Les maîtres Imprimeurs de Charleville 1606.1952 " de Louis Charpentier," Au fil du rail " d'Eva Thomé, " La gymnastique mémoire vivante de Sedan " d'Olivier Laurant, " Lettre ouverte à Rimbaud " de Noël Tuot, tiré à 500 exemplaires, " La presse ardennaise de la révolution à nos jours ",    L'art c'est la vie ... à Chanzy" pièce de théâtre écrite par Pol Paquet et le groupe " Expression " du Lycée Chanzy, " Les déshérités de Nouzon " , " En chair et en esprit " de Théophile Malicet, " L'Ardenne et l'Ardennais " de Giovanni Hoyois ( tome 1 de 1949 et tome 2 de 1953) " Histoire de la poste à Rethel " de l'Amicale Philatélique du rethelois, " Au bord du gouffre " de Victor Margueritte (1919) " Les Braves gens " de Paul et Victor Margueritte, " Les Ardennes " d'Henri Manceau, 1947, " En Ardenne sous la botte "de François Paulet, " Légendes des Quatre Ardennes " de Frédéric Kiesel, " Voie historique de Paris aux Ardennes de César à De Gaulle " de Marcel Fèvre, " Légendes ardennaises " de Caruel 1949  " Si l'on riait un peu " de Marcel Caruel , 1933, " A la rencontre des églises de l'Aisne et des Ardennes " tomes 1 et 2, d'André Meunier, " La cabe à Fifine " d'Yves Kretzmeyer , « Sedan-Metz 1870» compilation de 3 ouvrages : Sedan souvenirs d'un officier supérieur, 1870 armée de Metz par le Général Deligny et Les trois instituteurs de l'Aisne fusillés pendant la guerre 1870-1871 de Jean Zeller , « L'Ardenne au bon vieux temps » d'A. Jacoby, « La jeunesse d'Hippolyte Taine » de François Léger,  « Une grande grêve à Revin en 1907 » de Roger Szymanski, «   Raconte moi Monthois » de Guy Lénel, « A bien mérite » les communes ardennaises décorées, par Paul Lotterie, « Les laminoirs ardennais » de Maurice Verry, « Charles de Gonzague » 1947 d'Emile Baudson , « Le 91 eme régiment d'infanterie de Mézières » du Dr Chagnaud, « Les Allemands à Sedan » du Dr Lapierre, 1920, « Léon Parent et les soldats français en Ardennes » de J et A Demarteau, ont été ajoutés d'anciens numéros de revues, tous ne sont pas encore incorporés n'hésitez pas à faire une demande. Attention la collection privée est souvent en exemplaire unique ... 
 
 
 Vous ne trouvez pas le livre recherché, vous pouvez me faire une demande, je ne l'ai peut-être pas encore référencé.
 
Les dernières entrées et parutions
 
Société des Ecrivains Ardennais
 
Dans ce recueil, des réminiscences, des sentiments surgis de l'oubli, des histoires aux frontières de l'imaginaire, des émotions face à cet autre langage qu'est la peinture.
"Au Fond de l'Encrier" se puise l'inspiration comme on tire l'eau du fond d'un puits pour qu'elle soit source et vivifie les esprits. Puis la plume s'imprégne, retient, s'épanche. Le papier boit et les mots naissent, se mettent en gerbe, se délient, tissent nos récits, trame lisse ou abrupte dont nous sommes les modestes artisans.
 
 
Société d'Histoire des Ardennes
Ghyslaine Bajot
 
Le « Charleville » est le nom donné à un fusil, type d’arme à feu portable, façonné par les forgerons ardennais.
Ce nom est associé à un savoir-faire d’exception à l’époque fastueuse des manufactures sous Colbert et Louis XIV. La manufacture royale d’armes à feu de guerre de Charleville, née à partir de 1668, a eu 168 années d’existence pendant lesquelles sont sortis de nombreux modèles réglementaires utilisés sur les champs de bataille. Le modèle 1777 équipant les soldats de Lafayette est devenu célèbre outre-Atlantique.
Avant l’apparition même de cette manufacture royale de Charleville, une poignée de forgerons empreints de génie créatif ont oeuvré au service d’hommes avides de pouvoir.
C’est la fabuleuse histoire de ces hommes, maîtres dans l’art de forger, qui vous est relatée en plusieurs étapes :
•avant Charleville (1606) ;
•l’œuvre de Charles de Gonzague ;
•de 1616 à 1640.
 
Maugis (Les Amis de l'Ardenne) N° 76
Sommaire
- L'élévation des Hauts Buttés (Yanny Hureaux)
- Le vieux pays (Christophe Mahy)
- Dans les Hauts ... avec André Dhôtel (Michèle Gillet-Manel)
- Les Hauts Buttés , au rayon des souvenirs (Francis Laux)
- Pour une archéologie des Hauts (Maxence Pieters)
- La dernière guerre sur les Hauts (Philippe Lecler)
- Les castors des Vieux Moulins de Thilay (Daniel Etienne Ryelandt)
- Un entretien avec Bernard Deforge , maire d'Hargnies et doublement celte (Jean Pierre Lambot)
- Le Pas Bayart d'Hargnies 'Li pa bayär " (Gérard Baudoin)
- Hargnies : petites pages d'histoire (Jean François Delarue)
- La sauvegarde du patrimoine d'Hargnies (Jean Paul François)
- Paul Lotterie, écrivain ardennais (Christophe Lotterie)
- Extraits sur Hargnies (pages retrouvées de Jean Rogissart)
Varia
- Les marcheurs (Paul Mathieu)
- Le carnaval des Ardennes (Jérôme Paul)
- Un héros peu commun : Marcel Pinte dit "Quinquin"  (Francis Laux)
- Brumes (Jean Pierre Lambot)
- Diptyque marin (Alain Claudot)
...
 
Warcq aux 19 e et 20e siècles :
Une encyclopédie des entreprises de Warcq , un excellent ouvrage
124 pages, 21 * 30, photos NB et couleur
 
Ardenne Wallonne
N° 159
Sommaire
- Un beau bouquet (Michel Perpète)
- La démographie à Revin sous l'Ancien Régime (Olivier Goffette)
- Vireux au temps des brasseries (1) (Dominique Charret)
- Prisonniers alemands à Haybes en 1945.48 (Guy Lépine)
- Un grand mariage à Vireux Wallerand (Marc Belvaux)
- Daniel Mathy : un Belge au pont de Remagen (Viviane Delizée)
- La canalisation de la Meuse dans la Pointe (Guy Lépine)
- Le Short Stirling n'est pas rentré (Guy Lapaille)
- Li bia bouquet (Nicolas Bosret)
- Givet : les tours Maugs (Patrice Bertrand)
- Le roma d'amour de Zante et Paulin (Georges Perpère)
- Petit aperçu du village de Dourbes (Viviane Boninsegau - Lardinois) 
Notes et archives
- Réglement de la confrérie du Saint Sacrement  (Haybes 1867) (Jacques Moinet)
- Mémoires d'un volontaire de 1792
- Dessins des casernes de Givet conservés à Namur (Philippe Bragard) 
...
 
Editions Terres Ardennaises 
 
N° 159
Sommaire
- La justice ardennaise et la richesse de ses archives (Vincent Fay)
- La Société des Naturalistes et Archéologues du Nord de la Meuse, une belle qui s'était endormie (François Vanderesse)
- Melvyn Martin : passion chocolas (Michel Coistia)
- Les Camion au fil des générations entrepreneuriales (II) (René Colinet)
- Autour du nom de Molière (Michel Tamine)
- La collection d'outils de Jean Clerc : métier : le tonnelier (Pascal Chagot)
- Les brasseries de Gespunsart (Dominique Mariage)
- L'Agron (Florent Boulenger)
- Henriette Eugénie Martinot (et Louis Bousquet) , Madame Madelon ... (Alain Chapellier)
....
 

Au Pays des Rièzes et des Sarts
N° 245
 
Sommaire
- Le Général Piron (1896-1974) , son empreinte couvinoise (Jacky Mathy)
- Les histoires irlandaises de mon grand père (Régis Marée)
- Hubert Chantrenne, biochimiste, professeur à l'Université libre de Bruxelles (Bauduin Haine)
- Cul des Sarts et moi : une histoire très familiale (Thomas Philippe)
- Les chanceliers défilent à Brûly de Pesche (Jacky Mathy)
...
 
Le Pays des Hautes Rivières 
N° 21
Sommaire
- Us et coutumes d'autrefois
- A propos des origines de la Chandeleur, des grands feux, des sources vénérées .. et de leur retentissements actuels
- Comment passer la Semoy (IV) De mai 1940 à aujourd'hui
- L'enseignement et les écoles , d'hier à aujourd'hui (I)
- Des Ardennais partis à la conquête du nouveau monde : Henry STEVENIN et Hélène LABARRIERE
- Les mésanges
- Parlons patois : Ci d'ié - poème d'Yvette Barré-Barteaux 1990
- Avant ... Après ... : le carrefour du Comodo et du Rautou
- Courrier des lecteurs : le blason
 
Société d'Histoire des Ardennes
Les unités blindées allemandes dans les Ardennes + 1918 +
Xavier Chevallier
  
La percée victorieuse des blindés allemands dans les Ardennes en mai 1940 a totalement éclipsé leur utilisation, pratiquement dans le même secteur, au cours de l’année 1918. Lors de la Grande Guerre, les chars allemands sont loin d’avoir la glorieuse réputation de leurs équivalents britanniques et surtout français ! A partir des sources allemandes, il serait donc intéressant de retracer ce passage méconnu voire oublié de l’histoire locale...
 
Léon Eskenasy
Un juif dans la collaboration ardennaise

Philippe Moyen
 
L'histoire de Léon Eskenasy est celle d'un homme ordinaire rappelé dans une époque qui ne l'était pas. Coiffeur devenu Obmann - superviseur - des ouvriers agricoles juifs de la WOL, il est le principal artisan à Sedan de cette initiative inédite de l'UGIF qui conduit des Juifs de la région parisienne à venir travailler dans les Ardennes pour le compte des Allemands dans des conditions très pénibles. L'< ? Einsazt von Juden » est l'un de ces euphémismes qui auraient sa place dans le lexique de la Lingua Tertii Imperii chère à Victor Klemperer. Eskenasy y participe de manière soutenue. Les sources le montrent tour à tour en auxiliaire zélé des Allemands dans la mise en place de la discrimination et en délégué attentif aux conditions de vie des travailleurs auprès de la WOL. L'homme est ambitieux ; il s'emploie au fil du temps à se construire sa propre influence au détriment de son autorité de tutelle parisienne. Il profite aussi des opportunités offertes par sa fonction et l'époque pour s'enrichir de manière crapuleuse en profite à l'occasion de complicités dans la police allemande. Loin du stéréotype unidimensionnel du collabo, Eskenasy est un individu complexe, cheville ouvrière d'un « leadership juif à hauteur de clocher ». S'il est un enseignement à tirer de cette histoire de Léon Eskenasy, « Obmann des ouvriers juifs de la WOL », alors nous rappelons en mémoire les paroles de Primo Lévi : « Ceux qui sont dangereux, ce sont les hommes ordinaires prêts à croire et à obéir sans discuter. » Il profite aussi des opportunités offertes par sa fonction et l'époque pour s'enrichir de manière crapuleuse en profite à l'occasion de complicités dans la police allemande. Loin du stéréotype unidimensionnel du collabo, Eskenasy est un individu complexe, cheville ouvrière d'un « leadership juif à hauteur de clocher ». S'il est un enseignement à tirer de cette histoire de Léon Eskenasy, « Obmann des ouvriers juifs de la WOL », alors nous rappelons en mémoire les paroles de Primo Lévi : « Ceux qui sont dangereux, ce sont les hommes ordinaires prêts à croire et à obéir sans discuter. » Il profite aussi des opportunités offertes par sa fonction et l'époque pour s'enrichir de manière crapuleuse en profite à l'occasion de complicités dans la police allemande. Loin du stéréotype unidimensionnel du collabo, Eskenasy est un individu complexe, cheville ouvrière d'un « leadership juif à hauteur de clocher ». S'il est un enseignement à tirer de cette histoire de Léon Eskenasy, « Obmann des ouvriers juifs de la WOL », alors nous rappelons en mémoire les paroles de Primo Lévi : « Ceux qui sont dangereux, ce sont les hommes ordinaires prêts à croire et à obéir sans discuter. » S'il est un enseignement à tirer de cette histoire de Léon Eskenasy, « Obmann des ouvriers juifs de la WOL », alors nous rappelons en mémoire les paroles de Primo Lévi : « Ceux qui sont dangereux, ce sont les hommes ordinaires prêts à croire et à obéir sans discuter. » S'il est un enseignement à tirer de cette histoire de Léon Eskenasy, « Obmann des ouvriers juifs de la WOL », alors nous rappelons en mémoire les paroles de Primo Lévi : « Ceux qui sont dangereux, ce sont les hommes ordinaires prêts à croire et à obéir sans discuter. »
 
Les carnets du lieutenant Jean Lallemand
Manuel Tejedo Cruz
 
 Rien ne prédisposait Jean Lallemand à devenir un « héros », fait nommé chevalier de la Légion d'honneur. Prêtre en 1939, il doit comme tout Français de répondre à l'appel du pays et se retrouve affecté au 136e RIF dans le casernement de sûreté de Mouzon. Affecté à l'état-major du régiment comme officier de liaison, le lieutenant Lallemand est au contact des officiers d'autres unités, comme des hommes de troupe. Homme d'écriture, il note jour après jour sur deux carnets successifs les faits marquants qu'il vit avec son régiment, rapportant des anecdotes comme des situations tragiques pendant ces six semaines de combats acharnés de mai et juin 1940.
Avec un esprit de synthèse développé, il transcrit ses impressions face aux absurdités et horreurs de la guerre. Le lecteur peut suivre avec lui cette fuite en avant décidée par le haut commandement, les marches exténuantes, la faim et la souffrance persistante. Malgré tous ces aléas, demeure le souci permanent d'obtenir des munitions, toujours plus, pour barrer la route à l'ennemi. 
Non le soldat de 40 n'a pas démérité ! Et ce n'est pas le contenu de ces deux carnets qui le contredira
 

Société d'Histoire et d'Archéologie du Sedanais
 
Sommaire
- La charte de Fagnon (1234) (Florent Simonet)
- Nicolas Brizard, un poète ardennais méconnu du XVI° siècle (Marie Odile Harter)
- Le retour en grâce des catholiques sedanais au temps de l'archevêque Valençay août-septembre 1644 (Aurélien Behr)
- La censure du théâtre entre maintien ede l'ordre et prudence diplomatique ? A propos de l'interdiction d'une pièce de théâtre à Sedan (octobre 1915) (Fadi El Hage)
- La mort du Colonel Pemberton à Sedan , le 1° septembre 1870 (Xavier Chevallier)
...
 
CREHLOM
Monthermé d'autrefois N° 19 
 
Sommaire
- Les enfants de Monthermé et l'Abbaye de Laval-Dieu
- Gérard Titeux
- Georges Scheyermann
- Le champ du Trou
- Monthermé change de visage (IV) 
- La rue Pasteur
- les nouvelles voies de communications
- Une salle de classe sur le Paquis
- Les scolytes
- A propos du moulin Mahanté (II)
- Future construction
- Une histoire de cochons
 
Office d'Animations des Crêtes Préardennaises
 

Un carnet de mémoires original , à remplir ou à faire remplir  par les grands parents
Des questions à thèmes aident à la réalisation 
Un joli cadeau ...
  
Editions Noires Terres
 
Nathalie Diot, David Truillard
 
Cet ouvrage propose pour la première fois de révéler la correspondance envoyée par des admirateurs du monde entier, à Arthur Rimbaud aucimetière de Charleville-Mézières où il est enterré Nathalie Diot revient sur l’histoire de ces courriers, sur le facteur de Rimbaud et sa boîte aux lettres… À partir d’une quinzaine de témoignages d’expéditeurs touchés par le poète, sa vie, sa poésie, elle nous fait découvrir cette correspondance insolite remplie de trésors d’humanité.
Le photographe David Truillard, met en scène les objets et lettres reçus pour en restituer l’âme.
 
4 invitations à la randonnée
Nathalie Diot, Céline Lecomte, Guy Pleutin, Jean Marie Lecomte
 
Je chemine, tu chemines, nous cheminons… sur le territoire du Parc naturel régional des Ardennes. Quel bonheur de partager une belle aventure en marchant sur des chemins remplis de surprises et de découvertes. La grande traversée offre 24 possibilités de randonner en ligne ou en boucle. Chacune est une grande bouffée d’air frais, forestier ou bocager, dans un ravin secret ou sur une crête rocheuse, dans une zone humide ou sur une pelouse sèche… Au fil de vos pas, dans une échappée champêtre ou sur un sentier escarpé, découvrez notre patrimoine - le petit et le grand –, notre histoire laborieuse et courageuse et l’authenticité des milieux naturels… La grande traversée nous emmène aussi, page après page, à la rencontre des hommes et des femmes qui offrent avec générosité, la qualité et la sincérité de leurs produits du terroir. Oui, le Parc naturel régional des Ardennes a des valeurs !
 
Nathalie Diot, David Truillard, Jean Marie Lecomte
 
Ce livre vous propose de découvrir ou de redécouvrir la dinde rouge, volaille emblématique des Ardennes. Nathalie Diot vous raconte son histoire, des origines jusqu'aux efforts déployés par des éleveurs passionnés, pour en redémarrer l'élevage dans les années 80. Une douzaine de restaurateurs des Ardennes et leurs chefs, mettent en valeur ses qualités gustatives dans une soixantaine de recettes originales, mises en images par le photographe David Truillard.
 
Alain Janssens, Jean Marie Lecomte, Gilles Grandpierre, Christophe Mahy
 
André Dhôtel est né en 1900 dans les Ardennes. Il a publié quelques 70 ouvrages dont une quarantaine de romans. Il obtient le Prix Fémina en 1955 avec "Le Pays où l'on n'arrive jamais”. Le cadre d'inspiration de beaucoup de ses romans se situe dans les Ardennes où il vient passer ses vacances dans sa petite maison de Mont-de-Jeu. Ce livre est une exploration par deux photographes et un écrivain de cet espace à la géographie floue, appelé le "Dhotelland”. À la recherche de la sensibilité de l'écrivain, les trois auteurs se confrontent à son imaginaire, à ses paysages, à ses personnages. Gilles Grandpierre revisite la biographie de l'auteur à partir d'interviews de personnes qui l'on côtoyé ou encore ont écrit sur son œuvre.
 
Céline Lecomte, Jean Marie Lecomte, Philipe Vauchelet, David Melbeck
 
La particularité du département des Ardennes, c’est sa grande diversité de paysages et de biotopes qui peuvent radicalement changer en quelques kilomètres. Cet ouvrage vise à travers la description de dix grandes unités paysagères, à mettre en évidence le patrimoine naturel exceptionnel des Ardennes, pour faire prendre conscience au grand public de l’intérêt de le découvrir et de le préserver.
Il ne s agit pas d'un inventaire exhaustif du patrimoine naturel ardennais, mais plutôt, d'une balade esthétique accompagnée de la rigueur scientifique, s’appuyant sur un choix de sites précis que sont les ZNIEFF (Zones Naturelles d’Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique). Cet ouvrage a pour ambition de révéler, de partager, de donner envie de regarder, de parcourir, de comprendre et sauvegarder ce que les Ardennes ont de plus que nature.
 
Paul Mathieu, Jean Marie Lecomte, Céline Lecomte
 
La Gaume est une région accueillante et un brin facétieuse. On croit la connaître quand on la parcourt sur la grand-route, mais on en oublie l’intérieur ou les prolongements inattendus. Déjà qu’elle s’est, depuis quelques années, retrouvé une petite sœur française !
Pour l’approcher au mieux et l’apprivoiser, il faut prendre son temps, ne pas hésiter à emprunter des chemins oubliés, parcourir les petites venelles de Virton, musarder aux bords de la Semois ou s’enfoncer dans l’un des bois innombrables qui sèment son territoire.
Pays du sud, assurément, pays de la convivialité et de la tranquillité, la Gaume n’a de cesse de séduire et d’étonner. On a tôt fait de la traverser, mais c’est toujours pour mieux y revenir, pour mieux s’y attarder.
 
Horizons d'Argonne
 
Sommaire
- Les Américains et l'Argonne 1918 (Gilles Déroche)
- La reconquête
- Hommes et stratégies
- Bibliographie américains en Argonne
- 2018 : célébrations en Argonne de l'offensive Meuse-Argonne à travers la presse (Dominique Lacorde, Gilles Déroche)
- Une nouvelle liste des Abbés de La Chalade aux XIIe et XIIIe siècles (Jean Pol Evrard, Jackie Lusse)
- Démographie et sociologie historique de La Neuville au Pont (Marie Noëlle Denis, Gilles Déroche, Jean Claude Léger)
- Décryptage de plans forestiers argonnais du XVIIIe s (Eric Montat)
- 5 mars 1789 " Grand débat " à Sainte Ménéhould (Daniel Hochedez)
- Les tuiles inscrites en Argonne ( Colette Méchin)
- Un jeune Argonnais de Pretz défraie la chronique judiciaire en 1873 ( Daniel Hochedez)
- Au secours ! Laurent Charles Féraud ( Gilles Déroche)
- Le Général Robert , un témoin de l'Argonne en 1916 ( Laurent Weiss)
- Vienne le Château en 1915 ( témoignage de Norbert Gérard, sous lieutenant au 155e RI)
- Quelques arbres remarquables ou particuliers en Argonne ( Jackie Lusse , Françoise Lusse)
- Environnement : Sommauthe , une installation de stockage de déchets dits "non dangereux" (Catherine Hochedez-Schuster, Daniel Hochedez)
...
 
Aux Editions du CDIP
 
Le logiciel Généatique, référence des logiciels Windows pour les généalogistes depuis 1989, permet d'organiser vos données, d'imprimer et de partager vos recherches !
Construisez votre arbre en saisissant les détails sur vos ancêtres, et en l'enrichissant de photos et de notes.
Avec une interface conviviale et un accès rapide aux fonctions essentielles, saisissez facilement les fiches de chaque personne (dates, lieux, etc.)
Votre arbre s'étoffe au fur et à mesure de l'avancée de vos recherches.
Profitez des archives de l'état-civil depuis votre logiciel !

Nouveautés 2022
- La carte du voisinage
Un nouveau type de carte est disponible dans votre logiciel. Vous pouvez maintenant réaliser des cartes de "Voisinage géographique”. Ce type de document vous permettra d’afficher, pour une année ou période donnée, une carte indiquant la localisation de plusieurs personnes de votre généalogie, dans une zone déterminée. Par exemple, cela vous permettra de mettre en évidence que l'un de vos ancêtre a vécu pendant toute son enfance à moins de 10 kilomètres de ses grands-parents, et oncles et tantes, ou bien que bien avant d'être unies par un mariage, deux de vos "branches" se sont côtoyées pendant une longue période..
- Le tableau chronologique comparé
Dans la partie Fiches Familiales, il est possible de réaliser un tableau chronologique en sélectionnant un couple, ou un duo de personnes. Les deux lignes de vie apparaissent en parallèle. Si les 2 personnes sélectionnées sont en couple, cela fait également ressortir leur vie commune avec des couleurs différentes. C'est la version duo du tableau chronologique solo de Généatique 2021, intéressant pour comparer les évènements des vies de deux ancêtres contemporains l'un de l'autre...
- La recomposition d'images
Une nouvelle fonction de la retouche d’images permet de créer une nouvelle image en "recollant" les différentes images capturées pour enregistrer un même acte. Il est également possible de réaliser un collage d’images, directement dans Généatique, avec toutes les images associées à un même événement (acte + photo + plan par exemple).
- La recherche de personnes sur Internet évolue
- Plus de choix pour les formes de cases maquette
- Des cadres et masques pour les portraits
- Sélection des personnes citées sur un arbre plutôt que sur une liste
- Possibilité d'importer un gedcom qui suit la norme 7.0
- Affichage de la carte dans l'espace de travail
- Sélection des éléments dans la frise chronologique
- De nouveaux modèles d'arbres et de documents
- La transcription des PDF
- Aide à la transcription d'acte
- Saisie des registres matricules
- Recherche par événements
- Ajout direct d'un événement
- Personnaliser les catégories de notes
- Visualiser l'arbre depuis la carte des migrations
- Ajouts des frères et sœurs d'enfants
- ...
 
Olizel Editions
Petites histoires à pâlir le soir
Valérie Lombard
 
Expériences paranormales, manifestations surnaturelles, contacts avec les défunts et autres phénomènes inexpliqués
 
 
Editions des Trois Mondes
 
Les Vitraux de Mézières , René Dürrbach
 Ce livre se veut une offrande à la beauté des vitraux de René Dürrbach. Sans commentaires, sans analyse, avec quelques citations tirées de grandes œuvres qui illuminent l’Occident. Ce livre vient en achèvement aux deux autres déjà parus aux éditions Les 3 Mondes, en 2009 et en 2016, en présentation des soixante-huit vitraux réalisés dans l’esprit de compagnons.
 
Lafleur, Tchantchès, Jacques, Woltje et les autres...
Lille, Roubaix, Amiens, Namur, Liège, Bruxelles 
 
Ce livre donne une publication à l’exposition du musée de l’Ardenne sur les marionnettes traditionnelles de Picardie, de Wallonie et de Bruxelles et leurs personnages populaires Lafleur, Tchantchès, Jacques, Woltje et les autres. C’est aussi une réhabilitation de ces marionnettes que la référence à la tradition tend à rendre désuètes, alors qu’elles sont le témoignage d’un véritable engagement artistique et culturel de la part de ces ouvriers-marionnettistes pour qui elles étaient une condition de survie en ces débuts de l’industrialisation
 
Le Livre d'Histoire/Lorisse
 
M. A. Poquet
 
Rien n'est plus agréable (et plus instructif) que cette déambulation savante à travers contrées et lieux-dits de notre département, sous la conduite de l'abbé Alexandre-Eusèbe Poquet, expert en histoire et en légendes. Nul n'aurait pu évoquer à notre intention ces « légendes historiques », heureux mélange de faits authentiques et de « racontars fantaisistes » et surtout les décrypter avec autant de sagacité et d'allégresse que ce prêtre chaleureux et érudit qui fut le fondateur de la Société historique et archéologique de Soissons, devint inspecteur des monuments du département de l'Aisne, tout en exerçant son apostolat avec passion à l'institution des sourds-muets et des jeunes aveugles de Saint-Médard, avant d'être aumônier du dépôt de mendicité de Villers-Cotterêts, puis curé (doyen du canton) à Berry-au-Bac.
     Aucune antinomie, pour cet homme visité par la grâce, entre ce quotidien au service d'autrui, et sous le signe de Dieu, et sa tâche d'historien, ici en quête de lieux et d'événements mythiques - de Chalandry à Ribemont et Verberie, en passant par Laon, les trois Barentons ou la forêt de Saint-Gobain - autrefois objets d'une ferveur populaire et aujourd'hui ignorés ou oubliés dans leur notoriété d'origine.
     Pourquoi cet acharnement à raconter, expliquer, voire décortiquer l'histoire de ces points d'ancrage d'une dévotion naïve, fleurie d'imaginaire, dévoyée dans des pratiques superstitieuses et parfois même sulfureuses, alors qu'il reconnaît lui-même que le savoir objectif est souventes fois mis à mal dans ces récits légendaires qui tendent beaucoup moins à la froideur de l'exactitude qu'à l'envolée séduisante du mythe ? Parce qu'il sait, en connaisseur averti des gens et des choses, que la vérité gît aussi dans l'évocation de ce passé buissonnier, nourri de rêve et de terreur, de désir et de violence, d'approximations et de fatrasies.
     Autour des fontaines et de la pierre, du feu et du démon, du travail et de l'institution du mariage et des tragédies humaines omniprésentes, nos ancêtres n'ont pas seulement laissé ces traces que constituent notre patrimoine architectural, mais aussi tout un florilège de croyances et de mythes que le savant abbé reconstitue avec beaucoup de soin, d'humour et d'indulgence, bien qu'il ne s'intègre pas toujours, tant s'en faut, au merveilleux chrétien ; pour lui, tant de naïveté est précieuse, parce qu'elle représente un mode d'expression, et peut-être de sauvegarde au quotidien, dont l'historien qu'il est se doit de perpétuer le secret.
     Alors suivons-le sur les traces du diable et de la belle Picarde, de saint Rigobert et de la fontaine de la Mort, d'Enguerrand de Coucy aux prises avec un lion et du vacher Tout-le-Monde, de Jehan Sureau et des treize maîtres-maçons de Braine. Nous y trouverons, au-delà des données historiques, tout ce qui fait le sel de la vie : le parfum de l'épopée, le souffle de l'imaginaire, l'omniprésence du danger et tous les chatoiements d'un vécu déjà lointain dont le souvenir doit être (obstinément) préservé 
 
Editions Jacques Flament
 
Camille Lemonnier
 
Ce livre a été écrit il y a dix ans, à peu près jour pour jour, et presque dans le sang. Nul étonnement donc qu’il soit rouge et par la forme et par le fond. Il a été écrit d’ailleurs, comme il a été vu, avec l’horreur réfléchie de la guerre.
Ainsi s’exprime Camille Lemonnier dans l’avant-propos de ce récit.
Et il est vrai qu’il nous offre avec cet ouvrage une vision épouvantable de la guerre, en l'occurrence de cette guerre franco-prussienne de 1870, qui verra la capitulation de Napoléon III après la bataille de Sedan.
Les cadavres des hommes et des chevaux s'y mêlent dans un fatras de ruines fumantes digne des meilleurs livres d'horreur… si ce n'est qu'il n'est point ici question de fiction mais bien d'une réalité brutale, crue, sanglante, puante. L’odeur épouvantable de la mort est omniprésente dans le réalisme de l’écriture de Lemonnier. Et rien n'est épargné à celui qui se lance avec lui dans cette campagne rude de la bataille de Sedan !
Nous vous présentons ici la version de 1881 (une première version moins marquée par le souci d'écriture, intitulée Sedan, avait été publiée en 1871).
Les Charniers n'avaient jamais été réédités dans cette version et ils constituent à coup sûr un des plus remarquables témoignages sur la stupidité de la guerre
 
CAMILLE LEMONNIER, écrivain belge, venu à la littérature par la critique d'art, possédait une telle richesse de vocabulaire que d'aucuns n'hésitèrent pas à le comparer sur ce plan à Victor Hugo.
Volontiers rattaché à l'esthétique décadente, on lui doit une production romanesque particulièrement féconde.
 
Éditions de L’Harmattan
 
Des juifs dans la Collaboration
Maurice Rajsfus
 
Avril 1941. Les notables du Consistoire israélite proposent au Commissariat général aux questions juives, récemment créé, de fournir une main-d’œuvre immigrée pour le « Retour à la terre ». Les nazis vont s’intéresser vivement à ce projet. Rapidement, en étroite coopération avec les autorités allemandes, le « service social » de l’Union générale des Israélites de France (U.G.I.F.) va s’activer pour trouver les contingents de travailleurs désormais exigés par la Gestapo. Il ne s’agit plus du mythique « Retour à la terre » prôné par Pétain mais bien de participer à l’effort de guerre de l’occupant. Quelques centaines de « petits tailleurs » juifs polonais seront expédiés dans les Ardennes dès le mois de novembre 1941. A ces hommes et à ces femmes qui ont « choisi » cette solution désespérée, on a promis en échange de leur engagement, la liberté, un travail libre et la sauvegarde pour leur famille. Tous seront soumis à l’état de forçat avant d’être raflés dans les exploitations agricoles des Ardennes en janvier 1944, ramenés à Drancy et, enfin, déportés à Auschwitz.
En 1941, les Ardennes avaient été présentées comme une Terre promise à une population immigrée affolée. Cette aventure se terminera comme un drame ordinaire, comparable à celui vécu par l’ensemble des Juifs immigrés de Paris. C’est l’un des épisodes d’une histoire inconnue comme en connaissent toutes les guerres mais il s’y était ajouté une mise en scène que n’avaient pas dédaigné ceux qui conduisaient alors la traque aux Juifs.
Depuis 1980, Maurice Rajsfus s’est essentiellement intéressé aux événements ayant trait à la Seconde Guerre mondiale. Dans cette suite à Des Juifs dans la collaboration, c’est la plongée dans la micro-histoire mais le constat reste le même : l’origine commune d’un groupe humain n’engendre pas forcément la solidarité... 
 
Editions Généalogiques de La Voûte EGV
 
Le 20ème fascicule de votre serviteur
Les De Leignier  essai généalogique
Alain Chapellier
  
La famille de Leignier est une ancienne famille originaire de Champagne, seigneurs d'Inaumont, de Berlize et d'Arnicourt, elle fut maintenue dans la noblesse par arrêt de juin 1668.
Le plus ancien connu est Jean (ou Jeannot) de LEIGNIER, (aussi appellé de Ligny), seigneur de Chardeny en 1517
 
Ouvrages d'Alain Chapellier  
 
Biographies et généalogies d'Hommes et Femmes célèbres ayant des ancêtres ardennais
  
Utilitaires
- Communes et anciennes paroisses des Ardennes
- Utilitaires aux recherches dans les dépôts d'archives
 
Essais généalogiques : Familles d'Ardennes
- Les Ayvelles
- Des Laires
- De Bohan
- De Pavant
- De Bournonville
- De Castres
- Duguet
- De La Chevardière 
- De Leignier
- De Saint Quentin
 
Le Pays d'Yvois
N° 17
 Sommaire
- Quand l'histoire de Carignan s'exporte au-delà de la frontière des Ardennes (Jean Migette)
- François Joseph Phocion Hablot (Corinne Lecompte)
- Les tanneries d'Yvois Carignan (Francis Raymond)
- Quelque part au pays des songes (Yves Surmonne, Yvan Bilianski)
- Carignan et la grierre franco-prussienne de 1870.71 (Jean Luc Guien)
-  Les Soeurs de Ste Chrétienne à Carignan (Francis Raymond)
- Les bornes délimitant les anciennes propriétés de l'Abbaye d'Orval dans le pays d'Yvois (Guy Debande)
- Paul Schneider : un yvoisien méconnu (Michèle Rambourg)
- Projet de restauration de tableaux de l'église collégiale de Carignan ( Francis Raymond)
- Le canton de Carignan en 1931, physionomie industrielle et commerciale (Jean Luc Guien)
- Tricentenaire de la naissance d'un artisan d'exception : Jean André Le Paute , Horloger du Roy (Christophe Hubert) 
- Le pays peint en vers (Jean Luc Guien)
- Jean Maco, curé de Villy en 1634 (Jean Migette)
- Une distribution de colis à Carignan pendant la Seconde Guerre (Francis Raymond)
- Les archives de la ville d'Yvois-Carignan (Jean Luc Guien)
- D'un monument à l'autre (Corinne Lecompte)
- Une catastrophe à Carignan en 1934 (Francis Raymond)
- Essai de démographie historique : naître dans un village ardennais entre 1686 et 1786, l'exemple de Sailly (Delphine Liégeois)
...
 
Maison de l’Histoire du Plateau de Rocroy et des Fagnes
  
Sommaire
- Le sort des mobilisés pendant la Première Guerre mondiale (MF Barbe, MT Duflot, Joél Thevenin)
- Rocroi libéré par les Italiens le 10 novembre 1918 (Marie Françoise Gustin)
- Drames et énigmes dans notre communauté Gué d'Hossoise en 1914.1918 (Marie Thérèse Duflot)
- Unique à Rocroi , le style Art Déco de la Caisse d'Epargne et de Prévoyance (Marie France Barbe)
- La naissance du basket-ball à Rocroi (Marie France Barbe)
- A propos de la bataille de Rocroi : les archives de Chantilly, d'Artagnan présent ? (Marie France Barbe)
- Célébration du 375 e anniversaire (Philippe Papier)
... 
 
Les Amis du Patrimoine de Mouzon
N° 28
 
Sommaire
- in mémoriam : Désiré Huart
- Les maisons espagnoles de Mouzon et la dendrochronologie (Alain Renard)
- Projet sur l'activité commerciale et artisanale à Mouzon de 1900 à nos jours (Guy Cochard)
- L'année 1918 (Alain Renard)
- Le 11 novembre 1918 à Mouzon (Manuel Tejedo-Cruz)
- "Mouzon il y a 40 ans !" L'année 1974 à travers les bulletins municipaux (Alain Renard)
- "Monsieur" (Françoise Thomas)
- La vie, le véritable patrimoine à sauvegarder (Joël Antoine)
- Lambert Charles-Henri, et l'espéranto (Guy Cochart, Alain Renard)
-Nathalie Piquart, la mémoire au quotidien
- Les chemins de Saint Jacques de Compostelle (Paul Motte)
- le football à Mouzon (Jean Marie Mabillon)
- .... 
 

 
Généalogiquement Vôtre
Alain Chapellier
47 rue Lauveau 08090
Warnécourt
Tél 03 24 37 10 85
[email protected]
www.racine-d-ardennes.com
www.racine-d-ardennes.fr