Err

L'affaire des Manises,Philippe Lecler

Shopping Satisfaction
Editions Dominique Guéniot
(Code: LeclerAffaire)
En Stock
L'affaire des Manises
suivi de
Les Ardennais, de la Résignation à la Résistance
Philippe Lecler
Éditions Dominique Guéniot 2004
264 pages 16 * 24, photos NB


22,00 €
480g
6 juin 1944. C'est le débarquement allié en Normandie. Une immense vague d'enthousiasme déferle sur la France. On entrevoit la fin de l'occupation allemande, tout du moins on l'espère.

12 juin 1944. Dans les Ardennes, la ville de Revin est encerclée par des troupes allemandes puissamment armées. La réduction du maquis formé près de la rivière des Manises, sur les hauteurs du Malgré-Tout, semble être l'objectif que s'est fixé l'ennemi. Dans la nuit le camp est encerclé. Quelques trois cents hommes tentent d'échapper au piège qui se referme sur eux. Beaucoup vont réussir, mais cent-six maquisards vont être capturés, torturés, puis fusillés sur place avant que les corps ne soient ensevelis dans des charniers creusés à la hâte. Aux Manises le Maquis des Ardennes aura vécu.

Septembre 1944. La Libération se fête dans la joie. A Revin, le poids des victimes est trop lourd. On réclame justice pour les martyrs. Comment, pourquoi le maquis est-il tombé ? Et si vite ? Collaboration, trahison ? Imprudences, négligences, voire fautes fatales ? Il allait incomber à la justice de faire la lumière sur ce qui n'allait pas tarder à devenir « l'affaire des Manises ».

16 octobre 1945. A Nancy s'ouvre devant la cour de justice le procès « du maquis de Revin », l'un des plus longs de l'épuration concernant les affaires ardennaises : un an d'instruction ; soixante-dix témoins convoqués ; cinq inculpés, trois pour faits de collaboration, mais aussi deux authentiques résistants...

Fruit de deux années de recherches, l'objet de cet ouvrage est de comprendre, à partir de documents et de témoignages le plus souvent inédits, comment le maquis installé aux Manises a pu si facilement et si rapidement être réduit par l'ennemi. Il livre, pour la première fois, des clefs pour comprendre le drame qui eut lieu sur les hauteurs de Revin, au plus profond de la forêt ardennaise, en juin 1944. Il est aussi, en ces temps de commémorations, un hommage rendu aux hommes et aux femmes de la Résistance des Ardennes.

« ...une sale histoire aux relents de trahisons ... Tragique sacrifice qui allait plonger la région dans une sombre atmosphère, quelques mois plus tard. » Gérard DAVET, Le Monde, 1er juin 2004.

Avis clients
Shopping Satisfaction
 5/5
Excellente et très professionnelle transaction. Mille mercis.
Arnould d.