Err

Les sangliers champions ardennais du football français, Marc Barreaud

Editions EUROMEDIA
(Code: EURSanglier)
EN RUPTURE
Les Sangliers, champions ardennais du football français
Marc Barreaud
Editions Euromédia 2007
120 pages / couverture cartonnée
22,00 €
10,00 €
-55%
700g
Nés dans les Ardennes, ils ont brillé sur la grande scène du football français. Quatre d'entre eux portèrent le maillot bleu frappé du coq gaulois de la sélection nationale, alors qu’ils furent quarante-sept à fouler les pelouses du championnat de Première Division. Ils incarnent la grande passion que les habitants de ce département rude et laborieux vouent au plus populaire de tous les sports. Ils composent la harde glorieuse des « Sangliers », ainsi nommés en référence à la hargne et au courage du plus célèbre d’entre eux, l’indomptable Roger Marche. Dans le sillage de cet ombrageux géant qui, durant toute sa carrière, s’entraîna en solitaire dans son repaire de Mohon, se pressent plusieurs dizaines de remarquables footballeurs, parmi lesquels on peut distinguer Pierre Flamion, le flamboyant attaquant du Stade de Reims et de l’équipe de France, les fidèles Claude Brény et Max Fulgenzi, qui détiennent respectivement le record des buts marqués et celui des matches joués sous la tunique du prestigieux club de Sedan, l’admirable Marcel Pascal, dur combattant qui gagna la Coupe de France en dissimulant une grave entorse de la cheville, ainsi que des athlètes aussi renommés que Bernard Delcampe, Francis Magny, Michel Cardoni, Joël Muller, Alain Polaniok et Patrick Régnault. Ce livre tire également de l’oubli les pionniers du football ardennais, qui s’illustrèrent avant chacune des deux guerres mondiales, à l’image de Pol Morel (avec le Red Star), puis de Jules Carly (à Lille).

Après avoir consacré un grand nombre d’ouvrages à la singulière épopée sedanaise. Marc Barreaud rend hommage aux plus brillants joueurs venus au monde, tout comme lui, sur cette brumeuse terre de confins et de légendes. S’appuyant sur une documentation volumineuse et inédite, il revient sur le parcours de ces attachants champions dont les destinées rassemblées forment « le miroir d’une histoire qui est aussi la nôtre ».