Votre panier
Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne
Acces rapide
Accès rapide :
Marques
Recherche
Accueil > Livres Ardennes > Notice historique sur le canton de Renwez, Dom Albert Noël

Notice historique sur le canton de Renwez, Dom Albert Noël
Page en favoris
  Retour


Livres Ardennes


Notice historique sur le canton de Renwez, Dom Albert Noël Le livre d'histoire


Notice historique sur le canton de Renwez
Dom Albert Noël
Le livre d'histoire 2018
réédition de l'ouvrage de 1884
tirage tiré à 300 exemplaires numérotés
172 pages
Ref. produit : LivRenwez
Code ISBN : 9782758610243
22.00 € 
disponibilité immédiate

Quantité  


À l'origine, le canton de Renwez n'avait pas l'importance qu'il a acquise en 1811 et se composait de onze communes seulement. Les habitants des villages situés sur les collines, dans les bois, étaient appelés les Arminaux. Pour Dom Albert Noël, cette expression n'est que la traduction du mot Armagnacs. En effet, pendant la guerre de Cent Ans, les Armagnacs et les Bourguignons avaient couvert le nord des Ardennes de places et de forteresses dont les garnisons vivaient de rapine ; ils en sortaient à l'improviste pour guerroyer et ravager le pays.On a donné leur nom à ceux qui ensuite sont venus habiter leurs demeures maudites. Autrefois, le village de Renwez occupait les deux rives du ruisseau dit de Pise s'étendait du côté du vieux château de La Motte. Pendant la guerre qui s'alluma sur la fin du règne de Louis XI, entre la France et l'Empire, Renwez fut brûlé par l'archiduc Maximilien, avec quarante autres villages des environs de Mézières. L'église dans laquelle se trouvaient les habitants avec leurs titres, leurs meubles et leurs papiers, fut ravagée par les flammes. Le bourg fut ensuite reconstruit plus au sud. En août 1653, il fut de nouveau incendié par un détachement de l'armée espagnole qui assiégeait Rocroi. Sa principale industrie était la fabrication des bas à l'aiguille, détrônée bientôt par les bas au métier importés d'Angleterre. On raconte que le comte de Charolais, futur Charles le Téméraire, visita un atelier en compagnie de la duchesse de Nevers dont il retenait l'époux en prison à Péronne. Le village de Ham-les-Moines remonte au XIIe siècle au plus tard. Il doit son origine à un prieuré que l'abbaye de Saint-Nicaise de Reims possédait dans le pays et qu'elle tenait de la libéralité des seigneurs de Montcornet. Le château de Montcornet aurait été primitivement bâti pour garantir le pays des incursions des Normands qui auraient tenté de remonter le cours de la Meuse. Avant l'invention de la poudre, il était réputé imprenable. La paroisse des Mazures doit son origine, à la fin du Xle siècle ou au début du XIIe siècle, aux humbles habitations des manants que les seigneurs de Montcornet avaient établis dans l'antique forêt de Thiérache, afin de défricher les lieux pour donner à leurs propriétés une plus-value considérable. En 1521, les troupes de Nassau s'emparèrent du manoir de Bogny dans leur retraite sur la Flandre et le détruisirent. Le village fut brûlé alors, mais l'un et l'autre se relevèrent de leurs ruines.


Articles similaires
Ces articles peuvent aussi vous intéresser
Petite histoire de Renwez
9.00 €
Petite histoire de Renwez - Editions Terres Ardennaises

Paulette MORTIER
Numéro hors Série octobre 2006
Editions Terres Ardennaises et la municipalité de Renwez
84 pages

 > Plus d'infos

Site réalisé avec PowerBoutique - creation de site internet