Votre panier
Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne
Acces rapide
Accès rapide :
Marques
Recherche
Accueil > Livres Ardennes > Les ardoisières de Rimogne, Loic Delafaite

Les ardoisières de Rimogne, Loic Delafaite
Page en favoris
  Retour


Livres Ardennes


Les ardoisières de Rimogne, Loic Delafaite Auto Edition


Les ardoisières de Rimogne II
Au coeur des ténèbres bleues
Loic Delafaite, 2018
540 pages, 21 * 30
Ref. produit : DelaArdo
Code ISBN : 9782956636700
50.00 € 
disponibilité immédiate

Quantité  


Comme les ardoisiers qu’il nous raconte, Loïc Delafaite a sondé les profondeurs. Celles de l’histoire singulière d’un petit village des Ardennes, Rimogne, dont il est issu et à qui il a redonné la mémoire. Il a extrait l’ardoise de l’oubli, comme autrefois les écaillons le faisaient de la terre pour la hisser à la surface.
C’est elle le vrai sujet de son ouvrage, l’ardoise grenue, aux reflets gris et bleue, venue des ténèbres. C’est pour elle que les moines, dès le Moyen-âge, s’organisent et exploitent les premiers, des fosses à ciel ouvert. L’ardoise couvre les abbayes et font pour partie leur richesse. C’est autour d’elle que se forme une communauté de plus en plus importante, solidaire face aux épidémies et aux guerres.
C’est pour elle qu’après la Révolution, les grands bourgeois acquiert les tréfonds et deviennent les véritables maîtres du village ; et c’est grâce à elle, qu’on construit une nouvelle église, une école et qu’on ouvre une gare.
Mais c’est aussi à cause d’elle que la vie est si dure, parce que le travail au fond est inhumain, parce qu’il faut creuser de plus en plus profondément, et qu’ils sont nombreux à y perdre la vie. L’ardoise bleue est teintée de sang rouge.
Rouge aussi la couleur des révoltes et des luttes sociales que Jean-Baptiste Clément vient soutenir. On brise alors l’ardoise en signe de colère.
Mais bientôt, le gris de l’uniforme remplace celui du schiste. La Grande Guerre d’abord puis la Seconde Guerre mondiale ensuite viennent interrompre l’exploitation. Les ardoisiers sont mobilisés, le village est bombardé. S’ensuit un lent déclin, plus rien ne peut redevenir comme avant. Après un dernier sursaut à la fin des années soixante, l’ardoise a retrouvé le silence et l’obscurité.

Depuis quelques années, Loïc Delafaite l’en a sortie. A travers ses ouvrages sur l’histoire de Rimogne, sur celle des hommes et des femmes qui l’ont faite et aujourd’hui sur l’épopée des ardoisières, il creuse, cherche le minerai enfoui pour le tailler avec précision et passion et le livrer de nouveau à la lumière.

 

Site réalisé avec PowerBoutique - creation de site internet